pont ile-de-re
Quand souhaitez-vous venir ?

Flexible sur les dates ? Consultez nos disponibilités !

Choisir
paiement vacances ile de Ré Espace client
Votre camping est ouvert
du02/04/2021
au24/09/2021
Camping La Tour des Prises » Faire du camping » Combien coûte un camping-car ?

Combien coûte un camping-car ?

Combien coûte un camping-car ?

Vous souhaitez séjourner au camping la Tour des Prises en camping-car sur ses emplacements libres ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour acheter un camping-car :
Lorsqu’on parle de camping, deux questions reviennent souvent : combien coûte une location de mobil-home ? Combien coûte un camping-car ? Cet article a pour but de répondre à cette deuxième question. Avant de poursuivre votre lecture, ayez ceci en tête : les fourchettes de prix sont larges et dépendent surtout du type de camping-car.

Le type de camping-car, un facteur déterminant

Pour être sûr de faire une bonne affaire lorsque vous vous lancez dans l’achat d’un camping-car, il faut avant tout cibler les modèles les mieux adaptés à vos besoins. Si vous êtes un campeur solo, ou que vous voyager en duo, un fourgon ou pick-up équipé d’une cellule amovible pourra convenir à vos escapades romantiques ou aventurières. Mais si vous êtes toute une famille de vacanciers, le camping-car vous amènera un maximum de confort, même si le prix sera évidemment plus conséquent. Pour vous donner un ordre d’idée, voici quelques exemples de prix de campings-cars neufs :

  • Fourgon (van) aménagé : à partir de 26 000 €.
  • Cellule amovible : à partir de 10 000 €.
  • Capucine : à partir de 35 000 €.
  • Profilé : à partir de 35 000 €.
  • Intégral : à partir de 60 000 €.

Ces exemples ne prennent pas en compte les prestations et équipement optionnels qu’il faudra compter en sus. Gardez à l’esprit qu’installer un four à microondes, une télévision ou un porte-vélos peut rapidement faire grimper la facture.

Quel camping-car pour quels usages ?

Pour les virées de vacances en couple, les vans et fourgons sont souvent la solution privilégiée des campeurs aventureux. La cellule amovible s’adresse aux propriétaires de pick-up qui aiment dormir en pleine nature, loin des sentiers battus. La capucine, le profilé et l’intégral sont plutôt destinés aux familles. Le profilé, à mi-chemin entre la capucine aux dimensions réduites et l’intégral au prix élevé, est très en vogue. Si vous êtes un grand voyageur qui aime partir loin et longtemps en parfaite autonomie, le camping-car intégral sera intéressant pour vous, car il constituera votre véritable maison de vacances roulante. L’investissement étant conséquent, assurez-vous d’être disposé à passer plusieurs semaines en itinérance et à ne pas rechigner à rouler sur plusieurs milliers de kilomètres par an.

Camping-car neuf ou d’occasion ?

Selon votre budget et votre profil de camping-cariste, la question d’acheter un véhicule habitable neuf ou d’occasion pourra se poser. Il n’y a que vous qui pouvez prédire la future fréquence d’utilisation de votre camping-car, mais avec de la chance, on trouve des fourgons aménagés d’occasion à moins de 10 000 €, des capucines autour des 15 000 €, des campings-cars profilés à moins de 22 000 € et des véhicules de type intégral à environ 35 000 €.

Et si vous louiez un camping-car ?

Pour passer des vacances sur un emplacement au camping, pas besoin d’être propriétaire d’un camping-car. Il est tout à fait possible de louer un camping-car auprès d’un professionnel ou d’un particulier. Cela se fait de plus en plus. Pour les particuliers, vous avez les célèbres petites annonces sur LeBonCoin.

Attention, si vous passez par ce biais pour partir en vacances, il vous faudra absolument une assurance auto temporaire. Vous devez bien avoir conscience que le contrat d’assurance du propriétaire ne va pas vous couvrir. En effet, un contrat d’assurance couvre uniquement le souscripteur et éventuellement le second conducteur inscrit, mais pas les tiers. Rassurez-vous, pour obtenir une assurance provisoire qui vous couvre durant vos vacances en camping-car, il vous suffit de suivre le lien. Vous verrez que ce type d’assurance est très facile à obtenir.

  • Le devis s’obtient en ligne en seulement quelques minutes. Vous recevrez tout sur votre boite mail. Si vous faites d’autres devis pour comparer, cela vous permettra de juger de la qualité des garanties, des franchises et du prix.
  • La souscription se fait également en ligne. À aucun moment, vous aurez besoin de prendre un rendez-vous avec un conseiller pour finaliser le contrat. Vous recevrez l’attestation d’assurance par mail, après paiement bien entendu. Il ne vous restera qu’à imprimer la carte verte.
  • Il est possible de prolonger l’assurance (dans la limite maximale de 90 jours) à tout moment durant votre séjour. Ainsi, si le passage dans la famille n’était pas prévu, à la suite de vos vacances au camping, cela ne posera pas de souci.

La seule chose où vous devrez être vigilant lors de la souscription, c’est sur la condition des conducteurs, notamment si vous désirez qu’un de vos enfants conduise avec vous. Généralement, il faut être âgée d’au moins 21 ans et avoir le permis depuis 2 ans minimum.

Nous allons également vous donner quelques conseils supplémentaires, pour que vos vacances au camping se déroulent le mieux possible.

  • Suite à la location de votre camping-car, vous devrez prendre le temps de le prendre en main, avant de partir sur la route des vacances. Prévoyez donc une durée de location plus large de quelques jours. Cela vous permettra de vous rassurer sur les routes et les manœuvres.
  • Vous pouvez également en profiter pour participer à des stages de prise en main durant ces quelques jours avant votre départ. La plupart du temps, cela se déroule sur une journée. Cela vous permet d’avoir un rappel théorique sur les conditions de route avec un camping-car, puis de la conduite hors agglomération, puis sur route. Rien que pour les manœuvres, cela vaut le coup.
  • Vérifiez certaines choses avant votre départ et également à chaque fois que vous conduirez le camping-car. Si votre véhicule possède une bouteille de gaz, vérifiez bien qu’elle soit fermée. Vous devrez également mettre vos bagages dans la soute et vous assurer que rien ne traîne en dehors des placards. Bien entendu, toutes les portes devront être fermées. Le but est d’éviter que quoi que ce soit ne se transforme en projectile en cas de coup de frein. Aussi, vous devrez veiller à ce que la pompe à eau soit débranchée.
  • Vous devez être au clair sur les différentes vidanges, car forcément, vous ne pourrez pas y échapper. Vous aurez à faire la vidange des eaux grises et des eaux noires. Les eaux grises correspondent aux eaux usées provenant de votre évier et de la douche. L’évacuer vous évitera bien entendu les mauvaises odeurs, mais aussi allègera votre camping-car, puisque le réservoir fait environ 100 litres. Vous devrez vous positionner au-dessus de la trappe d’évacuation, présente sur les aires de camping-car. Cela ressemble à une trappe d’égout. Une fois positionné au-dessus, ouvrez les robinets de votre réservoir, et laissez s’écouler. Cela devrait vous prendre environ 10 minutes. Pour les eaux noires qui correspondent aux déchets issus de vos WC, vous devrez sortir la cassette de votre camping-car. Tous les 2 à 3 jours, vous devrez aller le vider à l’endroit prévu à cet effet. Mettez des gants et pensez bien à le rincer avec 2 litres d’eau.

Il ne vous reste plus qu’à faire vos valises et programmer votre parcours avant de prendre la route !